logo-les-caprices-dalice

Plutôt vaginale ou clitoridienne ?

par | Déc 8, 2021 | Se connaître

Avez-vous déjà entendu parler de la fameuse différence « vaginale ou clitoridienne » ? Il s’agit d’un débat que l’on retrouve régulièrement, que cela soit sur internet, dans les émissions radios ou télévisées, ou encore dans les magazines féminins. Alors, existe-t-il un orgasme tantôt vaginal, tantôt clitoridien ? Et si oui, comment savoir lequel nous correspond ?

Orgasme vaginal et orgasme clitoridien

L’orgasme féminin semble tout d’abord plus difficilement atteignable que l’orgasme masculin, l’anatomie de la femme le rendant complexe. Pour rendre la chose plus aisée et aider les femmes à atteindre l’orgasme, celui a été classé en deux types : l’orgasme vaginal et l’orgasme clitoridien.

 

L’orgasme clitoridien

L’orgasme clitoridien serait celui étant le plus répandu chez les femmes. Il est associé au clitoris et à la stimulation de ce dernier. Le clitoris a été découvert et représenté au 16ème siècle et 19ème siècle, époque à laquelle son rôle dans l’orgasme féminin commençait à être découvert, avant de retomber dans l’oubli à la fin du 19ème et pendant tout le siècle suivant, la masturbation féminine ayant été fortement décriée. Ce n’est qu’à la fin du 20ème siècle, en 1998, que le clitoris est de nouveau mis sur le devant de la scène, grâce à l’urologue australienne Helen O’Connell qui publie alors une représentation détaillée du clitoris. Peu à peu le clitoris est de nouveau étudié, ainsi que son importance pour la femme et pour sa sexualité. Des travaux commencent à être menés, pour comprendre son rôle et son importance dans l’orgasme féminin : le clitoris est un organe situé au niveau antérieur de la vulve. Le gland apparent n’est en réalité que la face immergée de l’iceberg, cachant une longue tige pouvant atteindre une dizaine de centimètres à l’intérieur du corps, ainsi que très nombreuses terminaisons nerveuses. Le clitoris possède en effet de 8000 à 10 000 capteurs sensoriels, soit 2 fois plus que pour l’organe de l’homme qui n’en possède en moyenne qu’entre 3000 et 4000 dans son gland. Cette différence expliquerait notamment que l’intensité ressentie par les femmes pour un orgasme est plus forte et plus longue que celle ressentie par les hommes (environ 6 secondes pour un homme, 15 secondes pour une femme) Cette zone, très sensible, est particulièrement érogène lorsqu’elle est stimulée. Lors d’un rapport, lorsque cette dernière est mise à contribution par la masturbation ou la pénétration (en fonction de la position, certaines stimulant plus le clitoris que d’autres), elle contribue à accentuer la puissance de l’orgasme, et donc du plaisir et du bien-être ressenti. L’orgasme clitoridien peut être atteint assez rapidement, puisque ne nécessitant pas forcément de passer par la pénétration, et pouvant être provoqué aussi bien par des caresses, des effleurements, ou encore grâce à l’aide d’un stimulateur tel qu’un sextoy. Il est facilement accessible, et ce en toute situation.

 

L’orgasme vaginal

Comme son nom le laisse supposer, l’orgasme vaginal est un orgasme ressenti par le vagin, c’est-à-dire lors de la pénétration. Le vagin consiste en une sorte de « tuyau » long de 8 à 12 cm environ, reliant l’utérus à la sortie du corps, et accueillant le pénis de l’homme lors des rapports. Lors de ces derniers le vagin se met à sécréter de la cyprine, permettant de le lubrifier et de rendre la pénétration plus aisée. Le vagin s’adapte lors des rapports, en fonction de la taille et du diamètre du pénis, grâce à son incroyable élasticité. L’orgasme vaginal est donc provoqué par la pénétration du pénis, qui vient stimuler les zones nerveuses se trouvant dans le vagin. Cet orgasme, contrairement à celui clitoridien, rapide, ne vient pas immédiatement, mais s’atteint petit à petit au fur et à mesure des mouvements du partenaire. De plus, cet orgasme est moins facilement « accessible », nécessitant donc une pénétration, que celle-ci soit le fait d’un pénis ou d’un sextoy. D’ailleurs, tous les sextoys ne procurent pas les mêmes plaisirs. Choisissez celui qui correspond le plus à votre anatomie et à vos envies : vibration, point G, succion, etc…

 

Existe-t-il vraiment deux types d’orgasmes ?

 

 

Pendant de longues années les experts se sont accordés à reconnaitre et différencier ces deux types d’orgasmes, avec une majorité de femmes étant reconnues comme clitoridiennes. Cependant, ce débat est aujourd’hui de plus en plus remis en question, et ce par de nombreux spécialistes.

 

Clitoris et vagin ne doivent faire qu’un

Tout d’abord, il est important de comprendre que l’orgasme concerne la zone globale de la partie intime de la femme, comprenant aussi bien le clitoris, que le vagin. Une stimulation clitoridienne ou une stimulation vaginale stimuleront l’un et l’autre en même temps. En effet, le clitoris, comme nous l’avons évoqué plus haut, est un organe possédant un long tube à l’intérieur du corps, et venant entourer le vagin, et donc venant participer également à la stimulation vaginale. Il paraît donc dès lors difficile de dissocier les deux dans le rôle de l’orgasme.

Clitoris

Ne vous bloquez pas, Lâchez-vous ! Vous êtes peut-être les deux

Il faut ensuite comprendre que vouloir dissocier à tout prix ce type d’orgasme peut conduire certaines femmes à se priver d’expériences, étant persuadées qu’elles sont tantôt l’un, tantôt l’autre. L’orgasme résulte également de notre ressenti et de notre bien-être du moment : en situation de stress ou dans un moment de fragilité émotionnelle, notre cerveau peut nous amener à nous empêcher de ressentir de la jouissance au cours d’un rapport ou d’une masturbation. En voulant se persuader d’être l’un ou l’autre, il est donc possible d’amener le cerveau à ne pas ressentir de plaisir : par exemple en se persuadant d’être vaginale et donc qu’il ne sera pas possible de ressentir de plaisir via une stimulation du clitoris. Le plus important aujourd’hui reste donc l’apprentissage de son corps, afin de comprendre comment ce dernier fonctionne, et de pouvoir atteindre l’orgasme et le plaisir, aussi bien seule, qu’avec un/une partenaire. L’orgasme est multiple, dépendant de chaque femme, de son expérience, et de son ressenti.

 

Si vous voulez en savoir plus je vous recommande chaudement les compte Instragram du Gang du clito et d’Orgasme et moi. Elles oeuvrent au quotidien pour éduquer au quotidien et lever le voile sur cette partie de l’anatomie féminine encore trop méconnue.

 

logo-les-caprices-dalice

Aidez moi à choisir mon sextoy

3 clics pour savoir quel sextoy vous correspond

À lire aussi

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

#LCDA

Suivez-nous sur Instagram

-10€ sur votre première commande
Rejoignez la newsletter d'Alice et recevez un code promo de 10€ offerts sur votre première commande.
Bienvenue !
-10€ sur votre première commande
Rejoignez la newsletter d'Alice et recevez un code promo de 10€ offerts sur votre première commande.
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique